Mission comptable

Le compte de résultat

Si le bilan comptable propose une photographie de la santé de votre entreprise d’architecture, le compte de résultat en constitue le film, qui vous propose une vision dynamique de vos entrées et sorties financières sur une période donnée.

Le compte de résultat de l’architecte en quelques notions clés

Le compte de résultat est un instrument qui recense les divers flux financiers traversant votre agence, qui entrent et sortent entre telle et telle date, le plus souvent sur une année, le temps d’un exercice comptable.

Les flux entrant sont appelés les produits et les flux sortant, les charges. La différence entre les deux constitue le résultat d’exploitation. Il s’agit d’un bénéfice lorsque les produits excèdent les charges et d’une perte dans le (malencontreux) cas inverse.

Le résultat figure également au bilan comme élément des capitaux propres.

Résultat = Produits – Charges

Où trouver les informations pertinentes dans le compte de résultat de mon agence d’archi ?

Le compte de résultat n’est pas structuré comme le bilan (lequel affiche deux colonnes côte à côte : l’actif et le passif). Il propose une liste dans laquelle se succèdent :

  • les différents produits : les ventes, les produits financiers, les produits de gestion courante (par exemple, les revenus des immeubles propriétés de l’entreprise et loués à des tiers), les produits exceptionnels (comme une plus-value de cession d’un actif) ;
  • le total des produits ;
  • les diverses charges de l’agence : les factures des fournisseurs, les impôts et taxes, les charges de personnel, les charges financières (par exemple, les intérêts des sommes empruntées), les charges de gestion courante (redevances pour les brevets éventuels…) ou charges exceptionnelles (une créance irrécouvrable…) ;
  • le total des charges ;
  • le résultat d’exploitation.

Le compte de résultat : quel intérêt pour mon entreprise d’architecte ?

Cet instrument est particulièrement utile !

  • Il permet tout d’abord (prosaïquement) de répondre à une obligation légale qui impose à la plupart des entreprises de fournir chaque année des comptes annuels qui comportent trois éléments : le bilan, le compte de résultat et une annexe.

Trucs et astuces

De même que pour le bilan, il peut être intéressant d’aller au-delà de l’obligation légale annuelle et d’établir un point intermédiaire en cours d’année pour vous assurer de la santé financière de votre agence.

Dans le même ordre idées, pour garantir la pérennité dans le temps de votre activité et préparer des développements à venir, le compte de résultat prévisionnel est également une option judicieuse.

    • Ensuite, le compte de résultat vous renseigne sur votre bénéfice imposable au titre de l’IR ou de l’IS selon le cas.
    • Enfin, il s’agit surtout – à qui sait le lire correctement ! – d’une mine d’informations essentielles sur l’évolution de votre activité : bénéficiaire ou déficitaire ? Pour quelles raisons ? Comment remédier aux difficultés éventuelles ? Comment valoriser davantage les atouts de votre agence ?

Le compte de résultat est aussi un élément stratégique en ce sens que c’est lui qui informe et motive les éventuels investisseurs externes : banquiers, nouveaux associés, etc. lesquels sauront très concrètement « où ils mettent les pieds… »

Une question ?

Lorsque vous nous adressez une demande de contact, nous nous engageons à vous répondre par téléphone ou par email dans les 24h.

  • 01 47 63 17 18

    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant Drapeau.