Compta-Architectes.com - Gérer la trésorerie de votre entreprise d’architecture

Comme de nombreux chefs d’entreprise, les architectes ont constamment un œil sur l’état de leur trésorerie. Pour une PME, il s’agit d’un point très sensible, pour ne pas dire le nerf de la guerre !

Compta-Architectes.com - Gérer la trésorerie de votre entreprise d’architecture

Pourquoi la trésorerie de votre agence d’architectes a-t-elle de l’importance ?

Lorsque l’architecte est en phase de conception d’un ouvrage, il est amené à effectuer certaines dépenses qui ne seront couvertes qu’après facturation et encaissement de la créance. Or, il n’est pas rare que l’agence d’architecture patiente un certain temps avant d’obtenir le paiement de ses honoraires : pendant cette période, il est important de conserver un minimum de liquidité afin de pouvoir continuer à fonctionner, tout en faisant face aux différentes échéances sociales et fiscales.

Mettre en place un plan de trésorerie pour votre entreprise d’architecture

Bien que cette tâche ne soit pas captivante pour l’architecte, elle est cependant nécessaire, tout particulièrement dans les rapports de l’agence avec ses créanciers. La trésorerie est souvent le point faible des agences d’architecture en phase de « décollage ». Une trésorerie négative ou non couverte par un financement approprié emporte un risque de cessation des paiements !

La société d’architecture doit donc établir de façon mensuelle un calendrier des entrées et des sorties d’argent de la première année, voire des 18 premiers mois. Les entrées sont comptabilisées en fonction de la date d’encaissement effectif et non selon celle de facturation. Optimiser la gestion de sa trésorerie implique de connaître les usages qui ont cours dans le secteur de l’architecture et du bâtiment. Cette connaissance vous permettra ensuite d’adapter la durée des emprunts nécessaires pour couvrir votre besoin en fonds de roulement (BFR). Un point à prendre en compte pour les architectes jeunes pousses…

Si le solde du BFR est positif…

Rappel : la trésorerie de votre agence se définit par la différence entre le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement. Si le résultat est positif, vous pouvez envisager de placer cet argent à court terme, ce qui aura pour effet d’augmenter votre résultat.

Quelques pistes pour optimiser la trésorerie de votre agence d’architecture

Dans un premier temps, pensez à négocier les délais de paiement avec vos clients. En parallèle, renseignez-vous sur les conditions générales applicables dans votre banque. Il est fréquent de solliciter des financements lorsque l’on cherche à optimiser sa trésorerie : négociez bien le taux d’emprunt. Enfin, vous pouvez envisager de payer vos sous-traitants après avoir obtenu le paiement total de la facture. Ces premières mesures vous permettront de limiter votre besoin en fonds de roulement.

Une autre option intéressante consiste à réduire vos charges de fonctionnement. En cas de grosse variation d’un poste de charges, il faut se poser des questions… Une attitude plus économe n’est-elle pas envisageable ? En réalité, il existe dans chaque agence d’architecture des moyens d’optimiser les charges de fonctionnement ! On peut prendre l’exemple assez simple des frais postaux. Avez-vous pensé à utiliser le tarif économique au lieu du prioritaire ? Selon la taille de l’agence, les économies engendrées peuvent être appréciables. On peut tenir le même raisonnement avec les frais de déplacement : anticiper vous permettra d’obtenir de meilleurs tarifs.