Compta-Architectes.com - Calcul des honoraires de votre agence d'architecture

Les honoraires de l’architecte varient en fonction du coût de l’opération envisagée et de sa complexité. Comment les calculer au plus juste ? Montant forfaitaire, pourcentage des travaux, taux horaire ? Nos experts-comptables vous aident à y voir plus clair…

Comment fixer vos honoraires d’architecte ?

Compta-Architectes.com - Calcul des honoraires de votre agence d'architecture

De manière générale, les honoraires de l’architecte incluent votre rémunération, celles de vos collaborateurs ainsi que l’ensemble des charges afférentes. Les frais particuliers à l’opération, les frais généraux et le bénéfice du cabinet sont également pris en considération dans le calcul.

Fixer vos honoraires d’architecte suppose de respecter différentes règles :

> Les grands principes

Le principe de base est la libre négociation entre le maître de l’ouvrage et l’architecte. En effet, à la suite de plusieurs décisions de l’Autorité de la concurrence, les barèmes d’honoraires ne sont plus diffusés par les organisations professionnelles. L’architecte est donc libre d’établir le sien.

> Le contrat d’architecte

Le mode de rémunération et le montant de vos honoraires doivent être mentionnés dans votre contrat d’architecte. Celui-ci peut prévoir une marge dite « de tolérance ». Il s’agit d’une diminution de votre rémunération initialement prévue si le coût de réalisation dépasse de trop le montant estimé des travaux.

> A défaut de contrat

Dans ce cas, les deux parties déterminent conjointement la rémunération de l’architecte. En cas de désaccord, une action judiciaire pourra être intentée.

Votre rémunération peut varier en fonction du coût de l’opération, de la complexité des travaux et de l’étendue de la mission confiée à l’architecte. Tant que les entreprises en charge de la construction n’ont pas présenté de devis, vous ne pouvez pas vous prononcer sur le coût exact de l’opération. Le montant HT des travaux dépend de la surface à bâtir, des matériaux utilisés et de la localisation de la construction.

La nature du terrain, le type de construction influent directement sur la complexité de la mission de l’architecte et donc sur son coût. Un terrain difficile d’accès en montagne est plus complexe à appréhender qu’une surface en ville. Enfin, plus la mission confiée à l’architecte est étendue, plus sa rémunération est importante.

Comment calculer les honoraires de l’architecte ?

Il existe trois modes de calcul qui peuvent être combinés entre eux :

> La rémunération au forfait

Elle est utilisée quand la surface de construction est inférieure à 170 m2 et pour les missions de faible importance dont les données ont été très précisément définies. Le montant du forfait est fixé d’un commun accord entre l’architecte et son client, avant que la mission ne débute.

> La rémunération au pourcentage du coût des travaux

Ce calcul s’applique de préférence quand les contours de la mission sont bien définis mais que le projet de construction ne l’est pas. Le pourcentage qui sert à fixer la rémunération de l’architecte prend en compte l’importance et la complexité des travaux à réaliser. Il n’existe pas de barème officiel obligatoire pour les commandes privées. Malgré la liberté dont jouit l’architecte pour fixer ses honoraires, les grilles utilisées dans le cadre des marchés publics servent souvent de point de repère.

> La rémunération au taux horaire

Cette option convient pour des missions courtes : une consultation, une mission de conseil ou d’expertise. Elle couvre les frais engagés par l’architecte.